Mercuès

Accèder au contenu
Vous êtes ici :  Accueil /La commune / Notre patrimoine / Château de Mercuès
  • Imprimer
  • pdf

Château de Mercuès


Photo Château de Mercuès

Forteresse des XIIIème - XIVème siècles, le château fut bâti sur un promontoire rocheux dominant la vallée du Lot. Ancienne propriété des évêques de Cahors, il occupe un site remarquable d'où l'on découvre un magnifique point de vue.

Quelques repères historiques :

 

  • 1426 : il fut assiégé et pris en par les troupes du captal de Buch et de Raymond de Durfort-Boissières, qui l'occupèrent jusqu'en 1428.


  • 1568 : Incendié par les huguenots,


  • De 1626 à 1637 : l'évêque Pierre Habert, le relève de ses ruines et l'aménage en demeure de plaisance avec parcs et jardins en terrasses. Restauré, il a gardé son caractère défensif avec son chemin de ronde sur mâchicoulis, ses créneaux er ses tours d'angle à toits en poivrière. L'intérieur, richement décoré, abrite divers portraits et la chambre où le bienheureux Alain de Solminihac s'éteignit le 31 décembre 1659.


  • A partir de 1627, il fut restauré, transformé en château de plaisance.


  • A la Révolution, château et mobilier furent vendus comme biens nationaux.


  • 1861 : racheté par l'Evêque de Cahors, il a été embelli, aménagé et devint la résidence d'été des Evêques.


  • 1904 : à la suite de la loi sur la séparation de l'Eglise et de l'état, le Château fut vendu.
  • 1914 : le professeur Faure, membre de l'Institut, en devint l'acquéreur. A sa mort 1944, il avait remis le domaine de Mercuès en état. Ses filles le transformèrent en Château-Hôtel.
  • 1966 : Georges Hereil le père de la Caravelle nouveau propriétaire, l'agrandit avec passion et il en fit un des plus beaux d'Europe.


Depuis 1983 : propriété de Georges Vigouroux, d'importants travaux ont redonné au site ses lettres de noblesse.

 

 

En savoir plus :